A la une / Alerte
  • 15 / 02 / 2017 - Nouveau marché public en ligne. Rendez-vous dans "La ville", rubrique "marchés publics"
  • 14 / 02 / 2017 - Vous déménagez ? Déclarez-le en ligne dans la rubrique "Vie quotidienne"

Viabilité hivernale

Le déneigement en pratique

Les services techniques ont mis au point un plan rouge avec 2 circuits prioritaires A et B de déneigement et de salage. Il est important que chacun en prenne connaissance pour ne pas s’engager dans des rues non traitées.

Le personnel chargé du déneigement est d’astreinte depuis la dernière semaine de novembre jusqu’à fin février, période qui peut être prolongée si nécessaire. Un agent patrouilleur responsable par semaine fait des rondes le matin à partir de 5h et le soir entre 17h et 21h. Les conditions météorologiques du moment vont déterminer le type d’intervention.

Conformément au plan d’intervention validé par le conseil municipal, deux camions de déneigement équipés de lames frontales et de saleuses traitent toutes les rues accessibles à leur gabarit, tandis que le tracteur, plus étroit, dégage le centre-ville. En complément, une équipe de 4 agents assure le déneigement manuel des trottoirs, passerelles et escaliers publics, notamment aux abords des écoles et bâtiments communaux. Au total, 8 à 9 personnes sont chaque jour sur le pied de guerre pour assurer les opérations de viabilité hivernale.

 

L’objectif est de rendre praticables dès 8h le circuit A d’accès au Montrouge et aux écoles ainsi que le circuit B de dégagement du centre de secours et de la route de Jaegerthal. Le plan rouge reste actif aussi longtemps qu’il faut, en fonction des conditions météo. Une fois les axes prioritaires sécurisés, les autres rues sont déneigées à leur tour. Ce schéma idéal a ses limites, dues le plus souvent aux caprices de la météo, mais aussi au matériel qui peut tomber en panne, ou à l’imprudence de certains conducteurs qui obligent les camions à faire du dépannage d’urgence.

 

Circuit A Circuit B
Viabilite hivernale circuit rouge a Viabilite hivernale circuit rouge b

 

Salez moins, salez mieux !

Ce principe de cuisine s’applique aussi à la viabilité hivernale. Le principe du salage différencié selon la configuration de la rue est appliqué de manière suivante : les rues sans pente sont uniquement raclées, le sel est réservé aux montées. Saler moins n’est cependant pas synonyme de gestion aléatoire des rues. Bien au contraire, il s’agit de maintenir un service public de qualité tout en respectant plusieurs impératifs :

  • protéger l’environnement par un dosage en sel adapté aux circuits et aux besoins, ce qui limite la pollution des ruisseaux et de la nappe phréatique.
  • protéger les enrobés et les équipements publics d’habitude fortement attaqués par le sel.
  • prendre en compte le coût du déneigement et du salage en sachant que, malgré des hivers plus doux en général, la consommation de sel est en augmentation constante en France ces 30 dernières années.
  • partager les interventions : le domaine public est déneigé par la commune, les trottoirs et entrées privatives par les riverains qui ne devraient bien sûr pas rejeter la neige sur la route ! A noter qu’il n’existe aucune loi obligeant le maire à déneiger les rues ou à équiper sa commune pour faire face aux conditions météorologiques extrêmes. Le déneigement se fait avec le personnel et les moyens matériels en place.
Offres de logements
Demande de passeport
Menus de la cantine

Piscine
Moulin 9
Maison de l'archéologie
Délibérations
Organiser une manifesation
Marchés publics